la-guerison-des-blessures-recues-dans-le-sein-maternel

La guérison des blessures reçues dans le sein maternel

Le fruit de tes entrailles

Nelly Astelli-Hidalgo
14.50
Disponible en stock
Il arrive que, pendant son séjour dans le sein maternel, l'enfant soit atteint par des agressions de différentes natures. Il se met alors à construire des mécanismes de défense, enregistrant les événements de façon douloureuse. Ces blessures peuvent exercer une influence déterminante sur son développement, sur sa façon de percevoir la réalité, sur ses comportements d'adulte. 

La prière de guérison des blessures reçues dans le sein maternel peut venir restaurer ce qui a été blessé, abîmé. C'est un chemin de paix, qui conduit à une libération réelle, et qui vient raviver les grâces du baptême. C'est Dieu seul qui prend l'initiative du chemin de guérison et en guide le déroulement. Sa grâce peut agir comme une véritable recréation de toute la personne. 

Chilienne, Nelly Astelli Hidalgo est à l'origine de ce ministère de guérison, qu'elle exerça principalement au cours de retraites ignatiennes, dans son pays et en Europe, durant une trentaine d'années. Avec de nombreux témoignages, elle dépeint ce renouvellement de l'être profond, qui prend appui
sur la Parole de Dieu. Le premier best-seller de l'auteur, Sauver ce qui était perdu, a lancé une véritable pastorale, dans le cadre du Renouveau catholique international, favorisant le redéploiement des vocations. 

- 4e édition (Ancien titre : Le fruit de tes entrailles, 1993) - 
Titre : La guérison des blessures reçues dans le sein maternel
Sous-titre : Le fruit de tes entrailles
Auteur : Nelly Astelli-Hidalgo
Date de parution : 01/02/2007
Format : 125mm x 190mm
Nb de pages : 176
Présentation : Broché
ISBN : 9782351170274
Référence : 4964
Les avis clients
Unique, fruit d'une expérience spirituelle prodigieuse racontée au fil des pages
 
Nelly Astelli est arrivée un beau jour à Bruxelles, poussée par l'Esprit. L'Esprit l'avait guidée de façon de plus en plus précise vers l'Europe, la Belgique et enfin Bruxelles. Arrivée sur place, elle se rendit au premier groupe de prière du renouveau dont elle entendit parler, et découvrit que ce groupe commençait à cheminer dans le domaine de la guérison intérieure, elle comprit pourquoi l'Esprit l'avait conduite jusque là.

Je raconte dans le commentaire de son premier livre comment elle avait commencé à intercéder de façon de plus en plus précise pour la guérison intérieure de membres de sa famille, puis de tous ceux que le Seigneur mettrait sur son chemin. C'est normalement par un éclairage précis donné par l'Esprit que le cheminement commence. Les blessures concernées peuvent remonter au moment de la conception.

Le chemiment de guérison, quant à lui, se fonde dans la pratique régulière des sacrements et la prière régulière. Il suppose soit une certaine habitude du renouveau dans l'Esprit ou tout au moins une ouverture à ce que l'Esprit peut donner de vivre dans un tel cadre. La référence biblique la plus précise dans ce domaine est la première épitre aux Corinthiens, et bien évidemment la Pentecôte.

L'originalité du présent par rapport au premier, "Sauver ce qui était perdu", est la limitation aux blessures reçues avant la naissance. Nelly se lance cette fois seule dans l'écriture et structure bien davantage son propos. L'essentiel du livre rapporte toute une série de guérisons constatées dans tous les domaines possibles et imaginables, expliquant la pédagogie du Seigneur pour nous faire entrer dans une telle démarche.

La guérison, en effet, même si elle peut avoir un caractère instantané pour certains aspects, est toujours un chemin spirituel, le pardon en particulier est quelque chose que le Seigneur nous donne progressivement. Et puis, précisons quand même deux choses : d'une part, tout chrétien aurait bien besoin d'entrer dans un tel cheminement, et d'autre part, la guérison complète et définitive surviendra à la résurrection.
François Clément - 14/08/2016
detail-product-01
T_TEQUI